Usines ouvertes

Salaisons Celtiques,
une histoire de goût et d’amitié depuis 1898 !

Quand est née l’entreprise Salaisons Celtiques ?

Longtemps connues sous leur nom historique Onno, les Salaisons Celtiques sont l’unité de production du groupe Agromousquetaires spécialisée dans la confection de jambons traditionnels et rôtis cuits, lardons et allumettes salés fumés, rillettes, pâtés, terrines, mousses, andouilles de vire et de Guéméné, conserves, verrines…

Les origines de l’unité de production remontent à la création en 1898 de la charcuterie Baud, dont le site a rejoint le groupe en 2019. En 1920, Jean Mathurin Onno fonde une boucherie familiale à Pluméliau, dans le Morbihan. C’est son fils, Mathurin Onno, qui lui succède en 1946 à l’âge de 28 ans et développe alors la marque portant son nom. La première usine du groupe est créée en 1957 à Pontivy. Elle sera suivie par la création d’un second site à Saint-Méen Le Grand en 1978. Le slogan « Le Vrai, on y prend gout » a marqué les esprits dans les années 1990. Il illustre les valeurs partagées par Mathurin Onno et Jean-Pierre Le Roch, qui ont abouti au rachat du groupe par le Groupement des Mouquetaires en 1991.

Quelles étaient les valeurs partagées par Mathurin Onno et Jean-Pierre le Roch ?

Tous deux bretons, l’un acteur reconnu du monde de la distribution et l’autre expert de la production et de l’innovation, ont œuvré ensemble au développement d’une des entreprises leaders en charcuterie et salaisons.

À l’instar de son ami distributeur, Mathurin Onno s’est battu tout au long de sa carrière pour la qualité des produits. Il a grandi dans une famille de charcutiers et négociants en porcs bretons et a toujours souhaité conserver cette authenticité du bon produit et du savoir-faire charcutier artisanal. Mathurin Onno n’a cessé de se distinguer pour ses jambons cuits, dont le fameux Rond’Onno, ses terrines bretonnes ou l’innovant Torchonnay lancé en 1990 sur un segment très haut de gamme. Pour nombre de ses produits, il a obtenu le Label Rouge – pour lequel il n’a d’ailleurs pas hésité à monter au créneau avec des amis charcutiers auprès du Ministère de l’Agriculture.

Il a permis d’aboutir à la mise en place de mesures obligeant au respect très strict de normes contrôlées par des organismes extérieurs. C’est ainsi que sa marque est devenue au fil des années l’un des emblèmes des linéaires Intermarché !

Où sont situés les sites Salaisons Celtiques ?

Aujourd’hui, Salaisons Celtiques, ce sont 3 sites situés dans un périmètre de 75km environ. Il s’agit néanmoins d’une seule entité juridique, avec sa structure RH, sa gestion des achats. Chacune a ses spécialités :

  • A Saint-Méen-le-Grand (Ille-et-Vilaine), on produit essentiellement des jambons, des rôtis, des produits salés et fumés, et des lardons.
  • Le site de Baud (Morbihan) a développé un savoir-faire pour la production d’andouille, d’andouille de Guéméné, et d’andouillette ficelée
  • Le site de Pontivy (Morbihan), lui, a une expertise dans la confection de pâtés et mousses, de rillettes, de saucisses, e boudins blancs et noirs, et de produits de tête.

L’opération Usines Ouvertes permet de visiter les coulisses du site de Pontivy.