Usines ouvertes

Des biscuits pour tous les goûts

Chez Filet Bleu, on ne plaisante pas avec les quantités. Chaque année, ce sont 530 tonnes de beurre, 4 500 tonnes de farine, 1 600 tonnes de sucre et 2 400 tonnes de chocolat qui permettent de fabriquer 55 millions de paquets de biscuits.

Une pâtisserie industrielle, c’est la même chose qu’une pâtisserie, mais en plus grand ! Les recettes sont élaborées par un pâtissier qui doit adapter son savoir-faire à la production en grandes quantités. Démouler des gâteaux chocolatés de façon industrielle, c’est un défi technique !

5 lignes de production haute cadence produisent près de 340 références, qui s’exportent dans 33 pays. Il en faut donc pour tous les goûts, ce qui suppose un travail de recherche et développement important.

L’innovation est ainsi au cœur de l’usine, tant au niveau des recettes que des technologies capables de les réaliser.

Les machines qui répartissent les biscuits à grande vitesse dans les étuis ne doivent pas faire oublier que le savoir faire est avant tout celui de pâtissiers, de conducteurs de ligne, et de nombreux métiers au service d’une biscuiterie industrielle de premier plan du Groupement Les Mousquetaires.

Pénétrer dans les coulisses de l’usine Filet Bleu, c’est découvrir un univers de formes, d’odeurs et de textures au service de la gourmandise ! Il n’y a pas un seul biscuit, mais des dizaines de variétés : des biscuits chocolatés, moulés, nappés, sablés, fourrés, des galettes, des petits beurres, des biscuits Petits Déjeuners, aux fruits, aux céréales… de toutes les tailles !

Dès l’entrée dans la zone de production des biscuits « Tableau d’Honneur », on se prend à rêver aux tonnes de chocolat contenues dans les gigantesques cuves.

La visite se poursuit dans un univers mêlant technologie et pâtisserie, où la sécurité est une priorité tant pour les collaborateurs que pour les produits.

En cas de « petits ratés », les gâteaux ne sont pas jetés mais revalorisés dans les magasins Intermarché sous l’appellation « Biscuits Moches ». Parce qu’ils sont peut-être moins beaux, mais pas moins bons !

Pour découvrir les coulisses de l’usine Filet Bleu, inscrivez-vous aux visites.