Usines ouvertes

Délices du Valplessis : mieux produire pour mieux manger

Parmi les grands chantiers initiés par Agromousquetaires en 2019 figure la suppression de 140 additifs dans nos recettes d’ici fin 2020, soit 580 recettes à reformuler. C’est l’un des enjeux majeurs de la feuille de route « Mieux Produire pour Mieux Manger ».

L’objectif : répondre aux attentes des consommateurs, en quête de transparence, de produits locaux, bons et sains.

Un projet ambitieux et transverse, conforme à l’esprit d’ouverture d’Agromousquetaires, qui a mobilisé plusieurs directions : qualité et développement durable, R&D, achats, marketing, communication, portées par l’exigence collective de tendre vers une alimentation qui préserve notre capital santé. Impliqués en première ligne, les 90 professionnels de la R&D travaillant dans nos usines ont mutualisé leurs savoir-faire et échangé avec les opérationnels et les fournisseurs pour revisiter les textures, la qualité nutritionnelle des produits, trouver de nouvelles techniques culinaires sans dénaturer le goût et la qualité.

Au sein des Délices de Valplessis,  où l’on produit 40 millions de crèmes glacées par an, ce sont près de 40 recettes qui ont été reformulées. Les fournisseurs ont été intégrés en amont du processus. Les copeaux de chocolat ont par exemple remplacé les vermicelles colorés qui décorent certaines bûches avec un enjeu clé : trouver la juste équation entre équilibre nutritionnel et gourmandise.